Partager
Fermer
Fermer
Partager

Quels sont les avantages du report d'imposition de l'article 150-0 B ter du Code Général des Impôts ?

Cette page répond notamment aux questions suivantes :
Quels sont les principaux avantages du report d'imposition ?
Quels sont les points forts du report d'imposition de l'article 150-0 B ter du Code Général des Impôts ?


Pour le chef d’entreprise, conservation d’une existence sociale

Il n’est pas toujours aisé pour un chef d’entreprise de vendre sa société et de « tourner la page ».

Avec cette possibilité de réinvestissement dans une activité, le chef d’entreprise continue à agir comme un entrepreneur.


Diversifier ses investissements

Les solutions de réinvestissement dans le cadre de l’article 150-0 B ter du Code Général des Impôts sont variées. Il est possible de réinvestir dans une société opérationnelle en direct par l’acquisition ou la souscription de titres. Également, le réinvestissement peut être réalisé par la prise de participation au sein de fonds de type FCPR ou FPCI, et de sociétés à capital-risque et de libre partenariat.

Ces différents supports offrent la possibilité de mettre en place une stratégie de diversification au sein du quota imposé de 60% du prix de cession, permettant ainsi de diluer la prise de risque.


Attractivité récemment renforcée

La loi de finances pour 2019 a permis un élargissement du champ de réinvestissement. Désormais, en plus des possibilités de réinvestissement direct, il est possible de réaliser une souscription au sein de FCPR, FPCI, SLP ou SCR. Aussi, certains supports de réinvestissement indirect, tels que les FPCR, peuvent bénéficier d’une exonération de la plus-value à l’impôt sur le revenu.


Possibilité de purger la plus-value

L’article 150-0 B ter du Code Général des Impôts permet un report de la plus-value de valeurs mobilières, en cas d’apport de droit sociaux à une holding à l’impôt sur les sociétés contrôlée par l’apporteur. Cependant, dans certains cas, la plus-value en report d’imposition peut être purgée.

C’est le cas, lors du décès de l’apporteur, car il s’agit de plus-values privées. Aucune durée de conservation n’est requise.

Également, suite à une donation des titres de la holding, le report est définitivement purgé pour le donataire qui contrôle la holding :

  • si le donataire conserve les titres de la holding pendant :
    ◽︎ 18 mois pour les dons et donations réalisés avant le 1er janvier 2020.
    ◽︎ 5 ans (voire 10 ans en cas de cession des titres de la filiale et de réinvestissement dans des FCPR, FPCI, SCR, SLP) pour les dons et donations réalisés à compter du 1er janvier 2020.

  • ou en cas de cession des titres de la holding dans le délai de 18 mois par suite de l'invalidité de 2ème ou 3ème catégories, du licenciement ou du décès du donataire ou de son conjoint ou partenaire de PACS soumis à une imposition commune.







Plus d'informations ?

Adhérent de la Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine
Logo Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine
Lauréat 2016 de la meilleure lettre d’information Clients
Logo Distrib Invest / Les Coupoles 2018
Lauréat 2017 du Championnat
des CGPI en allocation d’actifs
Logo du Championnat des CGPI en allocation d’actifs
Lauréat 2020 - Trophée Or du meilleur cabinet de conseil en gestion de patrimoine
Logo Sommet patrimoine performance 2020
Classement 2016 à 2023 des meilleurs indépendants du patrimoine situés à Paris
Logo Leaders League
Sélection 2023 des
100 professionnels
qui font le patrimoine
Sélection 2023 des 100 professionnels qui font le patrimoine
Site authentifié et sécurisé par Sectigo (certificat SSL)
Logo société Sectigo
Site neutre
en CO2
Copyright © 2002-  
All rights reserved
Suivez-nous :