Nous utilisons des « cookies propriétaires » indispensables au bon fonctionnement du site et de notre système d'information. Le refus de ces cookies techniques peut avoir un impact sur le bon enchainement des pages et la pertinence des contenus affichés.

Nous utilisons aussi des « cookies tiers » pour analyser l'origine de nos visiteurs. Le refus de ces cookies tiers n'a pas d'impact sur votre expérience d'utilisateur.

Dans tous les cas, nous ne monétisons pas vos données personnelles qui ne sont ni revendues ni échangées.

En savoir plus...

Tout accepter
Refuser les cookies tiers
Tout Refuser
Préférences cookies
Partager
Fermer
Partager

Prévoyance pour les associés et le chef d’entreprise

Présentation de la prévoyance en entreprise

Selon la loi EVIN du 31 décembre 1989 (n°89-1009), la prévoyance regroupe les « opérations ayant pour objet la prévention et la couverture du risque décès, des risques portant atteinte à l'intégrité physique de la personne ou liés à la maternité, des risques d'incapacité de travail ou d'invalidité ou du risque chômage ». Dans ce sens, la prévoyance consiste à couvrir et anticiper la survenance d’un risque.

Pour une entreprise, la question de la prévoyance est fondamentale, afin d’assurer une continuité économique auprès des collaborateurs, partenaires et clients. Dans ce cadre, la prévoyance s’illustre à travers de la garantie « croisée » entre associés et la protection « homme-clé ».


Quel type de prévoyance pour votre entreprise ?

La garantie « croisée » entre associés

La garantie « croisée » entre associés a vocation à intervenir lorsqu'un associé d’une société décède : il s’agit d’une assurance décès qui octroie aux associés survivants les moyens financiers (via une clause bénéficiaire à leur profit) pour racheter les titres de l’associé défunt à ses héritiers, afin d’éviter leur entrée au capital.

En pratique, il y a souvent une adhésion réciproque de tous les associés, chacun souscrivant un capital décès équivalent :

  • à la valeur de tout ou partie des parts qu’il détient dans la société, selon la « quote-part » qu’il souhaite transmettre ;
  • majoré, parfois, d’un montant équivalent au montant des droits d’enregistrement et frais annexes dus par les futurs acquéreurs.

Schéma décrivant le fonctionnement de la garantie croisée entre associées, entre le souscripteur, l'assuré, les risques couverts et la société


L’assurance « homme-clé »

L'assurance « homme-clé », contractée par une entreprise, à son profit, sur la tête de ses dirigeants ou de certains collaborateurs, a pour objet de compenser le préjudice qui résulterait du décès ou de l'incapacité d’une personne essentielle pour l’entreprise, par le versement d’une indemnité en fonction des seules pertes pécuniaires consécutives à la survenance du sinistre.

La société étant la souscriptrice, c’est elle qui recevra les sommes en cas de survenance du risque prévu au contrat et non les héritiers de l’« homme-clé ».

Schéma décrivant le fonctionnement de l'assurance homme-clé, entre le souscripteur, l'assuré, le risque couvert et la société

L’administration considère comme un « homme-clé » toute personne jouant un rôle déterminant dans le fonctionnement de l’entreprise. En pratique, il s’agit :

  • du ou des dirigeants effectifs dans les petites et moyennes entreprises ;
  • de la ou les personnes qui, dans l’entreprise, possèdent ou maîtrisent un art, une science ou une technique directement lié à l’objet social.

Il conviendra de déterminer, au vu des circonstances de fait propres à chaque situation (modes d’organisation et de fonctionnement de l’entreprise, liens juridiques entre l’entreprise et « l’homme-clé », …), les personnes susceptibles d’avoir cette qualité.

Concrètement, il peut s’agir d’un chef d’entreprise, chef de ventes, directeur technique, commercial grands comptes, responsable de chantier, ingénieur de recherche, collaborateur disposant d’un savoir-faire spécifique … Un salarié de l’entreprise peut être considéré comme un « homme-clé ».


Régime fiscal des primes versées

La garantie « croisée » entre associés

Les cotisations sont dues par les associés (il s’agit d’une opération à caractère exclusivement personnel) et ne bénéficient d’aucune déduction, ni d’avantages spécifiques. S’agissant d’un contrat classique de prévoyance décès, l’entreprise ne peut pas prendre à sa charge les primes d’assurance.

L'assurance « homme-clé »

Les primes indemnitaires afférentes aux contrats d'assurance « homme-clé » peuvent constituer sous conditions des charges d'exploitation déductibles de l'exercice en cours à la date de leur échéance. A ce titre, pour que les primes soient déductibles, les conditions suivantes doivent être remplies :

  • le bénéficiaire de l’assurance « homme-clé » doit être l’entreprise, désignée de façon irrévocable ;
  • l’assuré doit être un véritable « homme-clé ». Il conviendra de déterminer, au vu des circonstances de fait propres à chaque situation (modes d’organisation et de fonctionnement de l’entreprise, liens juridiques entre l’entreprise et « l’homme-clé », …), les personnes susceptibles d’avoir cette qualité ;
  • le risque assuré consiste en la perte pécuniaire consécutive au décès ou à l’incapacité d’au moins 3 mois de « l’homme-clé » assuré ;
  • les primes doivent être versées par l’entreprise à fonds perdus, c’est-à-dire sans possibilité de faire des rachats.

Ces conditions générales souffrent de quelques exceptions.

L’administration fiscale applique un régime différent pour les professions libérales soumises aux BNC. Elle considère en effet que les primes de ces contrats « homme-clé » ne constituent pas une dépense nécessitée par l’exercice de leur profession et ne peuvent, dès lors faire l’objet d’aucune déduction au sens de l’article 93 du Code Général des Impôts.


Notre accompagnement

Vous le constatez, il est essentiel de prévoir une prévoyance adaptée au sein de votre entreprise, si cela n’a pas encore été fait. En son absence, les conséquences peuvent être dramatiques pour la survie de l’entreprise.

Le Département Grands Comptes et Personnes Morales vous accompagne pour déterminer la solution de prévoyance la plus adaptée à votre entreprise, et pour vous proposer une offre de souscription ajustée à vos besoins.

Adhérent de la Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine
Logo Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine
Lauréat 2016 de la meilleure lettre d’information Clients
Logo Distrib Invest / Les Coupoles 2018
Lauréat 2017 du Championnat
des CGPI en allocation d’actifs
Logo du Championnat des CGPI en allocation d’actifs
Lauréat 2020 - Trophée Or du meilleur cabinet de conseil en gestion de patrimoine
Logo Sommet patrimoine performance 2020
Classement 2016 à 2021 des meilleurs indépendants du patrimoine situés à Paris
Logo Leaders League
Site authentifié et sécurisé par Sectigo (certificat SSL)
Logo société Sectigo
Copyright © 2002-  
All rights reserved
Suivez-nous :