Nous utilisons des « cookies propriétaires » indispensables au bon fonctionnement du site et de notre système d'information. Le refus de ces cookies techniques peut avoir un impact sur le bon enchainement des pages et la pertinence des contenus affichés.

Nous utilisons aussi des « cookies tiers » pour analyser l'origine de nos visiteurs. Le refus de ces cookies tiers n'a pas d'impact sur votre expérience d'utilisateur.

Dans tous les cas, nous ne monétisons pas vos données personnelles qui ne sont ni revendues ni échangées.

En savoir plus...

Tout accepter
Refuser les cookies tiers
Tout Refuser
Préférences cookies
Partager
Fermer
Partager

Qu’est-ce que l’immobilier résidentiel ?

On appelle « immobilier résidentiel » l'immobilier destiné à un usage d'habitation à titre de résidence principale ou secondaire.


La résidence principale

La résidence principale est le logement où une personne réside habituellement et effectivement avec sa famille ou le lieu où se situe le centre de ses intérêts professionnels et matériels. Elle est déterminée en fonction des éléments de fait.

Il n’est pas possible d’avoir plusieurs résidences principales. Toutefois, elle peut prendre diverses formes (maison individuelle, appartement, péniche aménagée, logement de fonction, mobil-home, etc.).

La notion de résidence principale a des conséquences notamment fiscales. Elle permet :

  • de déterminer le pays où sont imposés les revenus du contribuable (la résidence principale est le premier critère des conventions type modèle OCDE) ;
  • de bénéficier de régimes fiscaux de faveur : par exemple concernant les dépenses en faveur de la transition énergétique, les dispositifs de défiscalisation immobilière (Duflot, Pinel), l'imposition de la plus-value immobilière (PVI), en matière d’IFI ou de droits de succession (DMTG) ;
  • de relever d’un régime particulier (juridique notamment), par exemple concernant la location meublée d'un logement constituant la résidence principale, secondaire ou saisonnière du locataire (type de bail, autorisation administrative) ;
  • de sortir de manière anticipée de fonds versés sur certains contrats d’épargne (PER, PEE, PERCO, PEL, etc... en cas de construction, acquisition ou agrandissement de la résidence principale) ;
  • en cas de décès, la possibilité pour le conjoint ou partenaire pacsé de bénéficier du droit d'usage et d'habitation annuel ou viager, ou encore la possibilité de se voir attribuer de manière préférentielle le logement.


La résidence secondaire

Une résidence secondaire est un logement utilisé pour les week-ends, les loisirs ou les vacances. Il s'agit d'un investissement coup de coeur, où le loisir tient une place prépondérante.

Les logements meublés loués (ou à louer) pour des séjours touristiques sont également classés en résidences secondaires.

La distinction entre logements occasionnels et résidences secondaires est parfois difficile à établir, c'est pourquoi, les 2 catégories sont souvent regroupées.


La résidence fiscale

Déterminer de la résidence fiscale d’un contribuable est l’étape initiale indispensable en matière de fiscalité internationale quel que soit l’impôt concerné :

  • impôt sur le revenu,
  • impôt sur la fortune immobilière (et anciennement ISF),
  • ou encore transmission à titre gratuit (donation ou succession).



Plus d'informations ? Voir la fiscalité de l'immobilier résidentiel.

Adhérent de la Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine
Logo Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine
Lauréat 2017 du Championnat
des CGPI en allocation d’actifs
Logo du Championnat des CGPI en allocation d’actifs
Classement 2020 des meilleurs indépendants du patrimoine situés à Paris
Logo Leaders League
Lauréat 2016 de la meilleure lettre d’information Clients
Logo Distrib Invest / Les Coupoles 2018
Site authentifié et sécurisé par Sectigo (certificat SSL)
Logo société Sectigo
Copyright © 2002-  
All rights reserved
Suivez-nous :