Nous utilisons des « cookies propriétaires » indispensables au bon fonctionnement du site et de notre système d'information. Le refus de ces cookies techniques peut avoir un impact sur le bon enchainement des pages et la pertinence des contenus affichés.

Nous utilisons aussi des « cookies tiers » pour analyser l'origine de nos visiteurs. Le refus de ces cookies tiers n'a pas d'impact sur votre expérience d'utilisateur.

Dans tous les cas, nous ne monétisons pas vos données personnelles qui ne sont ni revendues ni échangées.

En savoir plus...

Refuser
Refuser les cookies tiers
Accepter
Préférences cookies
Partager
Fermer
Partager

Inconvénients et risques liés aux FPCI ?

Les FPCI offrent parfois des avantages fiscaux spécifiques (mais il ne faut pas les confondre avec les FCPI qui ouvrent droit à une réduction d'impôt). Comme pour tous les dispositifs incitatifs sur le plan fiscal, l'Etat fixe en contrepartie des règles et impose des contraintes que l'investisseur n'aurait pas acceptées s'il n'avait pas un avantage fiscal à la clef.

La contrepartie du régime fiscal favorable est d'investir dans des actifs éligibles et risqués, répondant à des critères prévus par la réglementation, sur une durée minimum.


Les FPCI sont des investissements à risques

Les FPCI investissent en capital dans des sociétés non cotées, ce qui en fait des placements risqués par nature dans la mesure où la sélection et la valorisation des entreprises qui vont constituer le portefeuille nécessite une expertise particulière, et où la liquidité n'est pas assurée.

Les FPCI constituent un cadre d'investissement adapté aux investisseurs expérimentés et réservé aux investisseurs « professionnels » ou « avertis » (au sens de l'AMF).

Nous ne pouvons présenter sur ce site Internet que des FCPR autorisés à faire appel public à l'épargne.

Si vous pouvez justifier que vous entrez dans la catégorie des investisseurs avertis, et que vous souhaitez être tenu informé lorsque des FPCI, sont ouverts aux souscriptions, nous vous invitons à nous contacter pour vous enregistrer sur notre liste d'investisseurs avertis.

Les investisseurs non professionnels et non avertis qui seraient désireux d'investir sur cette classe d'actifs devront s'intéresser aux FCPR et se limiter à environ 5 à 10% de leur patrimoine.

Ces investissements étant bloqués sur une longue durée (10 ans ou plus), il est également important de n'investir que les sommes que l'on est sûr de pouvoir placer à long terme.


Un niveau de risque plus ou moins élevé en fonction des FPCI

Le niveau de risques est variable en fonction des choix effectués par la société de gestion, et de la manière dont est gérée la partie libre du fonds : prudente ou dynamique, en actions, obligations, monétaire, immobilier, non coté ...


Assujettissement aux prélèvements sociaux

Les plus-values éventuelles réalisées lors des remboursements et dissolutions des FPCI sont assujetties aux prélèvements sociaux de 17,2%.

  • 9,90% CSG (Contribution Sociale Généralisée)
  • 0,50% CRDS (Contribution pour le Remboursement de la Dette Sociale)
  • 5,40% Prélèvement social
  • 1,10% Contribution additionnelle
  • 0,30% Contribution de solidarité pour l'économie

Ce qui a changé le 1er janvier 2018 :
La loi de finances 2018 a augmenté le taux de la CSG faisant passer le total des prélèvements sociaux de 15,5% à 17,2%.
Jusqu'au 31 décembre 2017, le taux se décomposait de la façon suivante :

  • 8,20% CSG (Contribution Sociale Généralisée)
  • 0,50% CRDS (Contribution pour le Remboursement de la Dette Sociale)
  • 5,40% Prélèvement social
  • 1,10% Contribution additionnelle
  • 0,30% Contribution de solidarité pour l'économie

Ce taux global de 17,2% qui a été augmenté à 9 reprises depuis la création des prélèvements sociaux en 1997 peut encore augmenter à l'avenir, et s'appliquer rétroactivement aux gains des FPCI comme aux autres produits d'épargne.


La durée de blocage effective est supérieure à 5 ans

La durée de conservation de 5 ans minimum prévue par le législateur pour défiscaliser les plus-values de certains FPCI est trop courte pour permettre une gestion efficace d'un portefeuille composé de sociétés non cotées. La plupart des FCPR prévoient une durée de blocage de 6, 7, 8 voire 10 ans, et souvent une possibilité de report d'une ou 2 années supplémentaires si les conditions de marché le justifient.

L'investisseur en non coté a par ailleurs tout intérêt à attendre la dissolution du fonds pour percevoir la totalité des plus-values réalisables sur la partie non cotée.

Nous vous conseillons donc de n'y consacrer que des sommes dont vous n'aurez pas besoin d'ici l'échéance.


Les frais de gestion des FPCI sont plus élevés que ceux des OPCVM (SICAV - FCP)

La gestion d'un fonds investi dans des sociétés non cotée est structurellement plus onéreuse que la gestion d'un fonds investi dans des sociétés cotées.

Le métier d'investisseur en capital demande davantage de ressources que le métier de gérant d'OPCVM. La recherche et l'étude de dossiers, la rencontre des dirigeants, la vérification des informations et la participation active à la vie de l'entreprise, puis à la cession ou à son introduction en bourse, expliquent des coûts de fonctionnement plus élevés que les OPCVM investis en valeurs mobilières.

Plus un fonds gère des capitaux élevés, avec un nombre limité d'investisseurs, plus les coûts de fonctionnement sont réduits.

Les FPCI bénéficient généralement d'une structure de frais allégée par rapport aux FCPR qui doivent respecter les règles de l'appel public à l'épargne.

Les frais de gestion des FPCI peuvent être plus bas que ceux des FCPR car les FPCI :

  • bénéficient de formalités réglementaires allégées ;
  • sont destinés à un nombre de porteurs restreint et leur commercialisation est moins onéreuse (impact sur les coûts de dépositaires et sur les coûts de communication aux porteurs notamment).
    Cela dépend aussi de la taille du fonds et de la politique tarifaire de la société de gestion.

La tarification est fixée pour chaque fonds (voire différenciée en fonction du type de parts pour favoriser les gros souscripteurs). Les modalités sont publiées dans le DICI et dans le règlement complet des fonds, disponibles sur simple demande et remis préalablement à toute souscription.



Vous avez un projet d'investissement en FPCI ?

Découvrez vos avantages à choisir notre cabinet de gestion de patrimoine pour investir en FPCI.



Adhérent de la Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine
Logo Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine
Lauréat 2016 de la meilleure lettre d’information Clients
Logo Distrib Invest / Les Coupoles 2018
Lauréat 2017 du Championnat
des CGPI en allocation d’actifs
Logo du Championnat des CGPI en allocation d’actifs
Lauréat 2020 - Trophée Or du meilleur cabinet de conseil en gestion de patrimoine
Logo Sommet patrimoine performance 2020
Classement 2016 à 2021 des meilleurs indépendants du patrimoine situés à Paris
Logo Leaders League
Site authentifié et sécurisé par Sectigo (certificat SSL)
Logo société Sectigo
Copyright © 2002-  
All rights reserved
Suivez-nous :