Nous utilisons des « cookies propriétaires » indispensables au bon fonctionnement du site et de notre système d'information. Le refus de ces cookies techniques peut avoir un impact sur le bon enchainement des pages et la pertinence des contenus affichés.

Nous utilisons aussi des « cookies tiers » pour analyser l'origine de nos visiteurs. Le refus de ces cookies tiers n'a pas d'impact sur votre expérience d'utilisateur.

Dans tous les cas, nous ne monétisons pas vos données personnelles qui ne sont ni revendues ni échangées.

En savoir plus...

Refuser
Refuser les cookies tiers
Accepter
Préférences cookies
Partager
Fermer
Partager

Performances des FCPI

Ne choisissez pas vos FCPI en fonction uniquement des performances passées

D'une manière générale, nous savons tous que les performances des fonds d'investissements sont calculées sur des données historiques correspondant à des périodes écoulées. Ces performances passées ne peuvent donc pas être considérées comme un indicateur fiable pour l'avenir, et ne présument pas des résultats futurs. L'analyse des performances passées des fonds reste cependant l'un des principaux critères retenu pour comparer la qualité de la gestion des gérants et sélectionner les fonds dans lesquels vous allez investir.

Cette sélection qui repose sur des comparatifs de performances est pertinente, à condition que les fonds comparés présentent des caractéristiques comparables, que les modes de valorisation soient identiques, et que les gestionnaires n'aient pas changé.


Comparer les performances des FCPI entre eux : des résultats peu pertinents

De trop grandes disparités existent entre ces fonds en fonction de la période de création, selon qu'ils ont plutôt investi en coté ou en non coté, et selon leurs modes de valorisation.

Des règles d'évaluation différentes entre coté et non coté

Lorsque les FCPI investissent en valeurs cotées, la règle de valorisation du fonds est simple puisque ses investissements sont valorisés à une date donnée sur la base du cours de bourse de ses participations cotées qui peut aussi bien monter que descendre.

Lorsque les FCPI investissent en valeurs non cotées, il est difficile de valoriser les participations prises par le fonds tant que les sociétés n'ont pas été revendues, ou tant qu'un nouveau tour de table n'a pas permis de faire rentrer un nouvel investisseur dans le capital sur la base d'une valeur officielle.

La règle qui a prévalu durant de nombreuses années imposait au fonds de ne pas comptabiliser les plus-values latentes sur ses participations non cotées, et de provisionner les pertes potentielles en cas de difficulté avérée rencontrée par la société.

Depuis 2006, les participations en non coté doivent être évaluées selon la méthode dite de« juste valeur ». Cette méthode consiste à évaluer la valeur d'échange d'une participation comme si elle devait être cédée à un instant t, à l'aide de méthodes telles que le multiple de résultat (inutilisable pour une société en forte croissance dont le résultat est nul ou négatif), l'actualisation des flux de trésorerie (peu adaptée à des jeunes sociétés ou des activités qui passent par une période longue de recherche et de développement avant la phase de commercialisation), ou les comparables boursiers (à condition de pouvoir comparer une société innovante à des sociétés cotées déjà établies).

Cette nouvelle méthode de valorisation du non coté à sa « juste valeur » est empreinte d'une certaine subjectivité, et des disparités importantes peuvent exister entre des gérants prudents, et des gérants optimistes (ou souhaitant afficher des performances élevées dans un but commercial).

Au final, seule compte la valorisation du fonds en fin de vie, lors de sa dissolution.

Des contraintes réglementaires différentes en fonction de l'année de création du fonds

A leur création en 1997, les FCPI avaient l'obligation d'investir au minimum 60% de leur actif dans des sociétés cumulant 2 critères : être innovantes et être non cotées.

A partir de 2000, la loi ayant supprimé le second critère, les nouveaux FCPI ont pu être investis indifféremment en sociétés cotées ou non, dès lors qu'au moins 60% d'entre elles étaient considérées comme « innovantes ».

Les FCPI créés depuis 2006 doivent de nouveau respecter le quota de 60% de sociétés non cotées minimum, tandis que la dernière loi de finances a de nouveau assoupli cette règle en permettant d'assimiler des valeurs cotées sur le compartiment C d'Eurolist (petites capitalisations) à des sociétés non cotées.

Du fait de ces changements réglementaires successifs (assouplissant ou resserrant les critères imposés), les modes de valorisation intermédiaires peuvent connaître d'importantes disparités d'un fonds à l'autre, selon que la priorité a été donnée au coté ou au non coté.


Notre recommandation

Même si la tentation est grande de sélectionner vos fonds en fonction des performances passées des précédents millésimes, nous vous déconseillons cette approche qui nous parait simpliste et trompeuse.

Choisissez plutôt le ou les fonds dans lesquels vous allez investir en fonction du professionnalisme de l'équipe de gestion (expérience, réputation ), de son implication (associés à la structure et intéressés aux résultats) et en fonction des choix stratégiques retenus (priorité au coté ou au non coté, stratégies défensives ou offensives, thématiques d'investissement qui vous semblent porteuses ).

Dans l'univers des FCPI, nous préférons sélectionner les fonds avec une approche qualitative plutôt que quantitative. C'est la raison pour laquelle nous rencontrons chaque année (et parfois plusieurs fois par an) les équipes de gestion des FCPI que nous mettons à votre disposition, condition sine qua non pour analyser les caractéristiques de chaque fonds et pouvoir vous conseiller si vous souhaitez nous consulter.

Adhérent de la Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine
Logo Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine
Lauréat 2016 de la meilleure lettre d’information Clients
Logo Distrib Invest / Les Coupoles 2018
Lauréat 2017 du Championnat
des CGPI en allocation d’actifs
Logo du Championnat des CGPI en allocation d’actifs
Lauréat 2020 - Trophée Or du meilleur cabinet de conseil en gestion de patrimoine
Logo Sommet patrimoine performance 2020
Classement 2016 à 2021 des meilleurs indépendants du patrimoine situés à Paris
Logo Leaders League
Site authentifié et sécurisé par Sectigo (certificat SSL)
Logo société Sectigo
Copyright © 2002-  
All rights reserved
Suivez-nous :