Nous utilisons des « cookies propriétaires » indispensables au bon fonctionnement du site et de notre système d'information. Le refus de ces cookies techniques peut avoir un impact sur le bon enchainement des pages et la pertinence des contenus affichés.

Nous utilisons aussi des « cookies tiers » pour analyser l'origine de nos visiteurs. Le refus de ces cookies tiers n'a pas d'impact sur votre expérience d'utilisateur.

Dans tous les cas, nous ne monétisons pas vos données personnelles qui ne sont ni revendues ni échangées.

En savoir plus...

Tout accepter
Refuser les cookies tiers
Tout Refuser
Préférences cookies
Partager
Fermer
Partager

Loi Malraux : Qu'est-ce que la loi Malraux ?

Cette page répond notamment aux questions suivantes :
Qu'est-ce que la loi Malraux ?
Comment fonctionne le dispositif issu de la loi Malraux ?
Quelles sont les conditions à respecter pour bénéficier de ce dispositif ?


La loi de finances rectificative pour 2016, dans son article 40, a modifié les modalités d'application du dispositif Malraux prévu à l'article 199 tervicies du Code Général des Impôts.

Ces nouvelles dispositions s'appliquent :

  • aux opérations de restauration immobilière pour lesquelles une demande de permis de construire ou une déclaration préalable a été déposée à compter du 1er janvier 2017 ;
  • aux souscriptions de parts de SCPI dont la date de clôture intervient à compter du 1er janvier 2017.


Principe du dispositif mis en place par la loi Malraux

Les propriétaires d'immeubles bâtis situés dans certaines zones protégées, qui effectuent des travaux en vue de la restauration complète de ces immeubles, bénéficient d'une réduction d'impôt si les revenus de la location de l'immeuble sont imposables dans la catégorie des revenus fonciers.


Eligibilité d'une opération immobilière au dispositif Malraux

Immeubles concernés

  • les immeubles bâtis affectés à l'habitation avant et après la réalisation des travaux ,
  • les immeubles bâtis qui n'étaient pas affectés originellement à l'habitation mais qui sont affectés à l'habitation après la réalisation des travaux à condition que la demande de permis de construire ou la déclaration préalable ait été déposée à compter du 1er janvier 2017,
  • les immeubles professionnels qui n'ont pas été originellement affectés à l'habitation, si les produits générés sont soumis aux revenus fonciers.


Lieu de situation de l'immeuble

L'immeuble doit être situé dans un site patrimonial remarquable (SPR) classé en application du titre II du livre IV du Code du patrimoine et doit :

  • soit être couvert par un plan de sauvegarde et de mise en valeur (PSMV) approuvé ;
  • soit être couvert par un plan de valorisation de l'architecture et du patrimoine (PVAP) approuvé ;
  • soit, à défaut, faire l'objet d'une restauration déclarée d'utilité publique en application de l'article L313-4 du Code de l'Urbanisme.

Jusqu'au 31 décembre 2022, il peut s'agir également, lorsque la restauration a été déclarée d'utilité publique, d'un immeuble situé :

  • Dans un quartier ancien dégradé

Les quartiers anciens dégradés sont délimités par l'article 1er du décret n°2009-1780 du 31 décembre 2009 fixant la liste des quartiers bénéficiaires du programme national de requalification des quartiers anciens dégradés. Les quartiers concernés présentent soit une concentration élevée d'habitat indigne et en situation économique et sociale des habitants particulièrement difficile, soit une part élevée d'habitat dégradé vacant et un déséquilibre important entre l'offre et la demande de logements.

  • Dans un quartier présentant une concentration élevée d’habitat ancien dégradé et faisant l’objet d’une convention pluriannuelle dans le cadre du programme national de renouvellement urbain (NPNRU), ainsi qu'il résulte de l'article 79 de la loi de finances pour 2016.

Le NPNRU, prévu par la loi du 21 février 2014, vise les quartiers prioritaires de la politique de la ville présentant les dysfonctionnements urbains les plus importants. Le dispositif Malraux est entré en vigueur pour les dépenses effectuées sur les immeubles situés dans ces quartiers à compter du 1er janvier 2016.

Actualité : la loi de finances pour 2020 (art. 160) prolonge à nouveau le dispositif de 3 ans. Ainsi, peuvent bénéficier de la réduction d'impôt les dépenses exposées jusqu'au 31 décembre 2022 en vue de restaurer un immeuble situé dans un quartier ancien dégradé.


Engagement de location

La durée minimale de location exigée pour pouvoir bénéficier du dispositif est de 9 ans. Cette durée est calculée de date à date à compter de la date de prise d'effet du bail initial.


Délai de mise en location

La mise en location doit prendre effet dans les 12 mois qui suivent la date d'achèvement des travaux de restauration.

Remarque : Pour pouvoir bénéficier de la réduction d'impôt, la location ne doit pas être consentie à un membre du foyer fiscal, à un ascendant ou un descendant du contribuable.


Investisseurs concernés

Les contribuables concernés sont :

  • les personnes physiques et les associés personnes physiques de certaines sociétés à condition que ces personnes soient fiscalement domiciliées en France.
  • les non-résidents dits « Schumackers », assimilés à des personnes fiscalement domiciliées en France.


Nature de l'opération de restauration

L'opération doit être réalisée en vue de la restauration complète d'un immeuble bâti et, hormis le cas où l'immeuble est situé dans un site patrimonial remarquable couvert par un PSMV ou un PVAP, avoir été déclarée d'utilité publique.

Les travaux doivent aboutir à la restauration complète du bien. Par suite, les travaux qui ne permettent qu'une restauration partielle sont exclus.

Il n'est pas nécessaire que les travaux de restauration portent sur toutes les parties de l'immeuble lorsque certaines d'entre elles ne nécessitent pas d'intervention.

Pour pouvoir bénéficier de la réduction d'impôt, l'opération de restauration doit avoir été déclarée d'utilité publique en application de l'article L313-4 du Code de l'Urbanisme, hormis le cas où l'immeuble est situé dans un site patrimonial remarquable couvert par un PSMV ou un PVAP.



Plus d'informations ? Voir la fiscalité de la loi Malraux.

Adhérent de la Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine
Logo Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine
Lauréat 2016 de la meilleure lettre d’information Clients
Logo Distrib Invest / Les Coupoles 2018
Lauréat 2017 du Championnat
des CGPI en allocation d’actifs
Logo du Championnat des CGPI en allocation d’actifs
Lauréat 2020 - Trophée Or du meilleur cabinet de conseil en gestion de patrimoine
Logo Sommet patrimoine performance 2020
Classement 2016 à 2021 des meilleurs indépendants du patrimoine situés à Paris
Logo Leaders League
Site authentifié et sécurisé par Sectigo (certificat SSL)
Logo société Sectigo
Copyright © 2002-  
All rights reserved
Suivez-nous :